L’EAU ET ASSAINISSEMENT

Le secteur de l’eau et de l’assainissement à la Préfecture Oujda-Angad est pris en charge par l’Office National d’Eau et d’Electricité, (ONEE), et la Régie Autonome Intercommunale de Distribution d’Eau et d’Electricité d’Oujda, (RADEEO).

Système de production et de distribution d’eau potable

Le système de production d’eau potable à la Préfecture Oujda-Angad se base sur l’exploitation des eaux souterraines et des eaux superficielles.

Eaux souterraines

L’exploitation des eaux souterraines est effectuée par l’ONEE et la RADEEO à partir de deux aquifères avec 22 forages, dont 11 sont exploités par la RADEEO. Parmi ces forages, vingt (20) captent l’aquifère profond et captif constitué de calcaire du Jurassique Inférieur et Moyen avec formations homogènes d’une épaisseur qui dépasse 100 m ; les trois (03) autres appartenant à la RADEEO captent l’aquifère libre, constitué de nappes formées dans des dépôts superficiels de la plaine des Angad, de dépôts alluviaux, calcaires, marnes et basaltes avec couverture par des argiles du Miocène relativement imperméables; son épaisseur dépasse par endroit 25 m.

Eaux superficielles

La ville d’Oujda est alimentée à partir du barrage Machrâa Hammadi par une adduction de l’ONEE (93 km et 950l/s), mise en service en juin 2007. L’alimentation de la ville d’Oujda en mois d’Août 2014, a nécessité une production totale (ONEE et RADEEO) d’un débit moyen de 1 075 litres/seconde.

Le bilan des ressources fait ressortir une capacité maximale de production de 1530 litres / seconde dont près de 30% peut être assuré par les forages gérés par la RADEEO. Cette capacité permet actuellement de satisfaire les besoins de pointe de la ville d’Oujda qui atteignent 1 110 (l/s).


Capacité de stockage

La capacité de stockage actuelle est de 41.750 m3 avec 10 réservoirs soit une autonomie de desserte de 13 h. La RADEEO est en cours de réalisation de 04 réservoirs d’eau d’une capacité totale de 23 000 m3 .


Réseau de distribution

Le réseau de distribution est subdivisé en cinq étages de pression. Le tableau suivant montre les étages du réseau et les réservoirs à partir desquels ils sont alimentés :


Bilan besoins en ressources

Le bilan besoins en ressources jusqu’au 2020 de la ville d’Oujda est consigné dans le tableau ci après :


Assainissement liquide

L’assainissement dans la ville d’Oujda est assuré par la RADEEO. Sur un réseau de 1103 km, et un nombre de branchements s’élevant à 90 000, le champ d’action de la Régie en matière de gestion d’assainissement liquide s’étend à l’ensemble du périmètre urbain de la ville d’Oujda, d’une superficie urbanisable de 8600 ha, desservant environ 99% de la population.


La station d’épuration d’Oujda

Dans le cadre de la gestion intégrée des ressources en eau et de la protection de l’environnement, la RADEEO a réalisé une station d’épuration de type lagunage aéré.

La station est située à environ 2.7 km au nord de la limite du périmètre urbain de la ville d’Oujda et implanté sur la rive gauche de l’Oued Bounaim. La station est conçue pour 530 000 habitants et permet de traiter 40 000 m3/j d’eaux usées et d’éliminer une charge polluante qui peut atteindre 16 000 kg DBO55/j.

La station d’épuration d’Oujda est composée, d’une part d’ouvrages de prétraitement (04 dégrilleurs automatiques et 04 dessableurs manuels), et d’autre part d’ouvrages de traitement biologique, composés de 10 bassins anaérobies, de 12 bassins d’aération dont 8 en 1er étage et 4 en 2ème étages et de 21 bassins de maturation.


L’EAU ET ASSAINISSEMENT

Cet article est également disponible en : Arabe